Les actions de POLE SOMMEIL
 

ACTUALITES

 RECHERCHER 

Les actions de POLE SOMMEIL

2019/3/15

ACTUALITES SUR LE SOMMEIL :

CONGRES NATIONAL DE LA FEPS 2021 :

Il aura lieu Ă  Paris les 16 et 17 octobre 2021.

Toutes les infos sur :

http://www.eventfeps.com/

Renseignez vous vite !


20° journée du sommeil mars 2020 :

             Elle a eu lieu le 13 mars 2020. Nous attendons la date pour 2021.
        

            

    Avec la JOURNEE DU SOMMEIL®, l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance, s’est donnĂ© un triple objectif :

– Sensibiliser le public.

– Favoriser le dépistage et rappeler que des structures de soins existent lorsque le sommeil devient pathologique.

– Poursuivre la reconnaissance engagĂ©e des troubles du sommeil comme Ă©lĂ©ment de santĂ© publique.            

Toutes les infos sur :
http://www.institut-sommeil-vigilance.org


Congrès du Sommeil Novembre 2020, en mode virtuel :

              Le prochain Congrès du sommeil aura lieu en virtuel, du 19 au 21/11/20.                Plus d'infos sur :

              www.lecongresdusommeil.com


        Questions/rĂ©ponses/actualitĂ©s

Présenté par Caroline Rome.

ActualitĂ©s –  infos

  • Le colloque qui a eu lieu au Ministère des Affaires Sociales et de la SantĂ©, organisĂ© par l'Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV) avait pour objectif de donner des recommandations pour la pratique du travail postĂ© et de nuit. DiffĂ©rents intervenants experts en la matière ont donnĂ© des outils et des Ă©lĂ©ments pour la surveillance mĂ©dicale des travailleurs postĂ©s et de nuit, et en faciliter la mise en place dans les entreprises concernĂ©es, grâce aux Ă©changes et aux partages d’expĂ©riences.
    Le professeur Damien LĂ©ger chef d’unitĂ© du Centre de sommeil de l’HĂ´tel-Dieu Paris a posĂ© le cadre. De plus en plus de personnes sont concernĂ©es par ces horaires atypiques avec en France 19% des salariĂ©s selon une enquĂŞte qui date de 2008, dont 20% des hommes et 8% des femmes. Les recommandations de bonne pratique « Surveillance mĂ©dico-professionnelle des travailleurs postĂ©s et/ou de nuit Â» ont reçu le label de la HAS en Mai 2012. Ce label signifie que les recommandations ont Ă©tĂ© Ă©laborĂ©es selon les procĂ©dures et règles mĂ©thodologiques prĂ©conisĂ©es par la Haute AutoritĂ© de SantĂ© (HAS).

  • Les objectifs des recommandations sont : 

  • Identifier les risques mĂ©dicaux spĂ©cifiques liĂ©s au travail postĂ© et/ou de nuit.

  • Proposer des mesures de prĂ©vention adaptĂ©es Ă  ces risques.

  • Proposer des supports pour la surveillance mĂ©dicale de ces travailleurs.

  • Un modèle de brochure d’information proposĂ© dans les recommandations Ă  remettre aux travailleurs a Ă©tĂ© commentĂ©, et il a Ă©tĂ© Ă©voquĂ© l'importance de dĂ©pister les troubles liĂ©s au travail postĂ© et de nuit avec un rĂ©seau « sommeil Â» pour permettre d’aider les mĂ©decins en santĂ© au travail :

  • La prise en charge gĂ©nĂ©rale de l’insomnie, le relais avec le mĂ©decin traitant.  
  • La prise en charge spĂ©cialisĂ©e, avec les consultations de pathologies professionnelles.


  • Claude Gronfier, chronobiologiste Ă  l’INSERM a parlĂ© de l’importance de stimuler la vigilance durant le poste de travail et d’optimiser le sommeil durant le jour. La combinaison de lumière en dĂ©but de poste, de port de lunettes de soleil après le poste et avant le sommeil. Dormir Ă  l’obscuritĂ© et faire la sieste Ă  la lumière naturelle sont recommandĂ©s et mĂŞme Ă  imposer dans des
    postes Ă  haut niveau de vigilance requis (hopitaux, militaires, centrales
    nucléaires…).

    D’autres intervenants ont parlé de cas pratiques et ont approfondi certaines parties du programme.


  • IRBA fait des Ă©tudes sur la fatigue
    ExpĂ©rience volontaire de privation de sommeil : 11 jours est la plus grande pĂ©riode d’éveil enregistrĂ© scientifiquement (Gardner).

    Fatigue aĂ©ronautique : plusieurs facteurs d’après le rapport STARE (donnĂ©es sĂ©curitĂ© transport aĂ©rien et risque fatigue) :
  •       Charge travail

  • Rythme veille / sommeil

  • Environnement·        

  • Stress (facteurs psychogènes)

  • Hypoxie (pressurisation cabine)


  • Des problèmes de sommeil d’après une Ă©tude Malakoff sur les pays de la Loire
  • Comme au niveau national, les risques ressentis pouvant ĂŞtre liĂ©s au manque de sommeil sont plus importants cette annĂ©e.

    Un salariĂ© sur deux estime ne pas dormir suffisamment (+ 5 points par rapport Ă  2012)      

    27 % sont concernés par des troubles du sommeil souvent ou en permanence (+ 4 points)

    Ce sentiment de fatigue explique peut-être en partie l’augmentation de la consommation de produits stimulants, de somnifères ou d’antidépresseurs observée cette année. 14 % des salariés ligériens (+ 3 points par rapport à 2012) disent prendre ce type de produit, un résultat comparable à celui obtenu au niveau national.

  • Les Ă©tudes montrent l'importance de structurer le sommeil des enfants et adolescents, notamment entre 6 et 12 ans, car cela va conditionner leur sommeil dans l'avenir. De mĂŞme, les adolescents, qui sont physiologiquement programmer pour se coucher plus tard et se lever plus tard, doivent garder un rythme de lever le WE, pas plus de 2h après l'heure du lever en semaine, sous risque d'accentuer la fatigue en semaine.
  • Le lien se fait de plus en plus clair entre surcharge pondĂ©rale et troubles du sommeil, entre alimentation et troubles du sommeil.
    • Le rivotril oral soumis Ă  la rĂ©glementation
      des stupéfiants.
    • L’insomnie une affaire de famille, d’après une Ă©tude de Charles Morin sur les origines gĂ©nĂ©tiques de l’insomnie (4ème congrès mondial de la mĂ©decine du sommeil).
      Une famille qui a un insomniaque courre 67% plus de risque d’avoir des
      insomnies.
    • Bar Ă  siestes ZEN : 29 passage Choiseul
      dans le 2ème à 12€ les 15mn et ouvert du lundi au samedi de
      11h Ă  20h. comme au Japon et Ă  NY (yellow spas).

Questions/RĂ©ponses

    • Questions proposĂ©es par mail
o   une Ă©tude dĂ©montre qu'il y a une diffĂ©rence de cycles de sommeil entre hommes et femmes. Pourriez-vous nous expliquer cette diffĂ©rence?

L’horloge biologique est diffĂ©rente chez les hommes et les femmes selon une Ă©tude amĂ©ricaine en collaboration avec un chercheur de l’Inserm. L’horloge avance plus vite chez la femme et elle a 2,5 fois plus de risque d’avoir un rythme circadien infĂ©rieur Ă  24h. Ce dĂ©calage explique pourquoi l’insomnie touche 50°/° plus de femmes que d’hommes. Elles ont tendance Ă  se coucher et se lever plus tĂ´t, et il y a une incidence surtout sur les insomnies du matin. S’ajoute le syndrome de la nourrice, car les femmes qui dorment en couple ont l’oreille branchĂ©e sur le voisin avec la programmation de mère nourricière. 

o   Sommeil et travail postĂ© (5 millions en France)

-     ConsĂ©quences :
1/2h sommeil en moins, 1 nuit par semaine, 50 nuits par an = dette de sommeil
qui entraîne tension, prise de poids, somnolence…

-    Sieste compensatrice importante pour compenser

-    Respecter 3 repas par jour avec avant le travail avec protĂ©ines et lĂ©gumes, après repas plus lĂ©ger favorisant glucides (pâtes, fĂ©culents, soupe)

-     RecrĂ©er conditions de nuit pour le coucher



      








Pour en savoir plus sur le sommeil :

 Â« Le sommeil, bien dormir enfin Â»

Dr Luc Audouin – Les essentiels milan

Nb : ouvrage Ă©puisĂ© – Ă  chercher sur le net…


« Comment retrouver le sommeil par soi-mĂŞme

Dr Sylvie Royant-Parola – Odile Jacob


«Dormez comme un enfant Â»

John Selby – Editions de l’Homme


« Notre sommeil : 150 questions/rĂ©ponses Â»

Eric Joannes / Dr Odile Joron – Editions Ilasante

(disponible sur www.ilapharm.com)


« Le sommeil dans tous ses Ă©tats Â»

PR Damien Léger – Plon


« Les troubles du sommeil Â»

Raphaelle Segerer, Zelda Zonc - Bayard


« Le sommeil de Marcel Proust ».... Une curiositĂ© Ă  dĂ©couvrir !

Dominique Mabin - PUF

 


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro